CR@CS n°10 - Sensibilisation URE, Info jeunesse, Sécurisation infrastructures, Plan jeunesse

Sensibiliser les jeunes à l’URE

Mode de transport respectueux de l’environnement, choix de consommation durable, solidarité entre les générations,… autant de défis que les gouvernements (Régionaux bruxellois et wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles) se sont lancés et qu’ils entendent relever, à la fois ensemble et séparément, au cours de la législature.

Ce 3 mai 2012, le Gouvernement conjoint inter francophone régional et communautaire a décidé de créer des groupes de travail chargés d’identifier les conditions et de proposer les mesures qui vont favoriser la sensibilisation à l’Utilisation Rationnelle de l’Energie (URE) des jeunes dans le cadre de lieux d’éducation non formelle.

L’objet de cet accord entre les différents gouvernements vise à mener une réflexion sur l’URE entre les Régions (bruxelloise et wallonne) et la Fédération Wallonie/Bruxelles, orientée vers le public de la Jeunesse et de l’Aide à la jeunesse. Ce travail devrait permettre aux acteurs ayant une réelle compétence éducative de disposer des outils et des ressources nécessaires pour aborder les questions relatives à l’URE avec les jeunes.

Bientôt : Appel à projets Info jeunesse !

L’appel à projet de « production et de diffusion d’information à destination des jeunes » va bientôt être lancé ! Une circulaire complète, reprenant notamment les critères d’éligibilité, sera adressée aux centres d’information des jeunes avant la fin juin. Les dossiers devront être rentrés pour fin septembre 2012. Notez-le déjà !

En primeur, voici les 4 priorités de cette année :

  1. Le développement de la coopération avec d’autres réseaux et acteurs.
  2. L’éducation aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (appropriation critique de l’information)
  3. La production et la diffusion innovantes d’informations
  4. L’accessibilité (pour tous) des sites web des centres d’information des jeunes.

Un montant global de 117.500 euros est d’ores et déjà réservé pour cet appel à projets. 47 bourses de 2500 euros pourront ainsi octroyées aux centres d’info qui rentreront les meilleurs projets !

Quarante propositions pour le Plan jeunesse !

Ce vendredi 8 juin 2012, la ministre de la Jeunesse recevra l’ensemble des personnes qui, au sein des 5 groupes de travail thématiques (GT), ont contribué à la réflexion et à l’élaboration du Plan jeunesse. Le résultat ? Quarante propositions à intégrer dans les mesures du Plan jeunesse et à faire approuver par la Conférence interministérielle dans les prochaines semaines.

De façon unanime, les participants aux 5 GT ont témoigné du fait que ce travail a ouvert un réel espace de rencontre entre acteurs de secteurs différents qui, bien qu’ils concourent tous respectivement à la qualité de vie qui est faite aux jeunes, n’ont pas assez d’occasion de se parler.

Outre les propositions formulées, la qualité des échanges a permis aux acteurs d’identifier, d’un secteur à l’autre, ce qui compte vraiment quand on travaille avec et pour les jeunes. Cela leur a permis aussi d’esquisser des valeurs partagées sur lesquelles devraient à l’avenir se fonder toutes les politiques de jeunesse.

Après l’adoption du premier Plan jeunesse par la Conférence interministérielle, il s’agira immédiatement de s’atteler à la rédaction d’un décret. Celui-ci devra comprendre des balises pour garantir une méthodologie participative de qualité pour l’élaboration des futurs Plans jeunesse, mais également fournir un référentiel de valeurs partagées dont les politiques de jeunesse devront s’inspirer.

Rappel : Sécuriser les infrastructures Jeunesse

Une aide est à disposition des structures du secteur Jeunesse qui souhaitent prendre des mesures préventives nécessaires à la sécurisation de leurs locaux, palliant ainsi à l’obligation des propriétaires en la matière.

Pour rappel, un appel à projets a été lancé dans ce but, dont voici les priorités :

  • Garantir la sécurité physique des personnes ;
  • Améliorer l’accueil des lieux, en termes d’hygiène ;
  • Renforcer l’accessibilité à tous les publics, y compris aux personnes à mobilité réduite ;
  • Améliorer la sécurisation des biens, et en particulier des installations de sécurité-incendie.

Comme l’an dernier, un montant global de 900.000 euros est consacré à cet appel à projets. Pour chaque projet retenu, la subvention de base s’élève à 5.000 euros maximum. Dans certains cas, elle pourra faire l’objet d’un déplafonnement et atteindre 15.000 euros.

Il est encore temps d’y répondre puisque les demandes peuvent encore être introduites jusqu’au :

  • 15 juin 2012 pour les CJ (à l’exception des MJ propriétaires ou locataires d’un bien privé) et les OJ ;
  • 29 juin 2012 pour les Groupes locaux de mouvements de jeunesse.

Vous trouverez toutes les précisions utiles dans la circulaire.

Conformément à la loi, vous détenez sans restriction le droit de demander la modification ou la suppression de vos données personnelles en utilisant le lien d'abonnement / désabonnement ci-dessus ou en vous adressant par courrier au cabinet de la Ministre Evelyne Huytebroeck, rue du Marais 49-53, 1000 Bruxelles.