CR@CS n°23 - Merci !, Dynamique Jeunesse

Cinq années de travail consciencieux, dans un souci de l’équilibre et de la concertation

Dans les prochaines semaines, mes collaborateurs et moi-même seront amenés à passer le témoin des compétences ministérielles Jeunesse au membre du prochain Gouvernement qui en aura la responsabilité. Mes collaborateurs mettent actuellement un soin particulier à la finalisation des dossiers à transmettre à l’équipe du/de la prochain(e) ministre. Il en va, bien entendu, de la continuité d’action qui doit être garantie, en particulier dans des moments de transition importante tels qu’un changement de gouvernement.

Je souhaite donc profiter de cette occasion pour vous partager ma satisfaction et celle de mon équipe d’avoir contribué, du mieux possible, à la vitalité de vos projets associatifs et à votre désir d’aider les jeunes générations à devenir les adultes de demain. Je tiens à souligner l’exigence dont le secteur jeunesse a fait preuve au long de ces cinq années, tant en termes de concertation que d’équilibre des décisions qui l’ont fait évoluer. Merci à chacune et chacun d’entre vous pour cet engagement quotidien qui donne sens à la citoyenneté responsable, active, critique et solidaire, quel que soit le niveau auquel votre action se situe.

Evelyne HUYTEBROECK

Pour une pérennisation et un renforcement de la dynamique interministérielle jeunesse

Le 21 février 2014, la Conférence interministérielle jeunesse avait adopté un document-cadre définitif présentant, en synthèse, les perspectives opérationnelles et stratégiques retenues pour l’élaboration d’un Plan jeunesse (voir CR@CS n°20).

Afin de favoriser une réappropriation de ces propositions et leur prise en compte par les prochaines majorités gouvernementales, Rudy Demotte, Marie-Martine Schyns et moi-même, en tant que co-présidents de la CIM Jeunesse, avons récemment adressé un courrier à un panel d’instances et acteurs de la concertation sociale en Fédération Wallonie-Bruxelles. On retrouve parmi eux les Conseils économiques et sociaux de la Wallonie et de la Région bruxelloise, l’UNIPSO, la branche francophone des confédérations syndicales, le Conseil de l’éducation et de la formation, la Plateforme francophone pour le volontariat, ainsi que les instances consultatives sectorielles de jeunesse (CCOJ et CCMCJ).

Ce document-cadre fera également l’objet d’une présentation aux membres du Réseau des correspondants jeunesse, désignés par les Administrations de Wallonie, de la COCOF et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que par les Organismes d’intérêt public concernés (ONE, FOREM, Phare, notamment). Il vous est loisible de le consulter sur le lien suivant.

A l’heure qu’il est, les consultations en vue de la constitution des prochains gouvernements sont entamées. Je souhaite bien entendu que l’avenir des jeunes et la place qui leur sera réservée au sein de la société soit un des chapitres forts des accords des futures majorités.

Je forme le vœu que le fruit du travail ainsi partagé puisse contribuer à la pérennisation et au renforcement d’une véritable dynamique interministérielle jeunesse.

Conformément à la loi, vous détenez sans restriction le droit de demander la modification ou la suppression de vos données personnelles en utilisant le lien d'abonnement / désabonnement ci-dessus ou en vous adressant par courrier au cabinet de la Ministre Evelyne Huytebroeck, rue du Marais 49-53, 1000 Bruxelles.