Description de l'animation de ce site Aller au menu Aller aux thèmes Aller au texte
20 septembre 2012

La garde à domicile, un métier à reconnaître ?

Ce vendredi 14 septembre, Evelyne Huytebroeck, ministre bruxelloise de l’aide aux personnes participait au colloque « La garde à domicile, un métier à reconnaître ? ».

En présence de nombreux acteurs du secteur, cette journée de réflexion avait pour but d’aborder la question de la place et de la reconnaissance des gardes à domicile dans le paysage bruxellois du maintien à domicile. Les débats ont été riches. Ils ont mis en avant la complexité du débat. Bien des questions devront encore être tranchées dans les mois à venir. Ce colloque a notamment permis de les identifier plus clairement :
- Faut-il des gardes à domicile professionnelles, volontaires ou une combinaison des deux ?
- Faut-il intégrer la garde à domicile dans les services d’aide à domicile ?
- Ou faut-il étendre les missions de l’aide familiale ?

Bruxelles a de plus la particularité d’avoir lié ce métier à l’insertion socio-professionnelle et aux politiques de l’emploi. « Notre réflexion se fera donc, comme cette journée nous l’a montré, en associant cette caractéristique » a tenu à préciser Evelyne Huytebroeck.

Avant de remercier Gammes et à la FSB pour l’organisation de la journée, la ministre a conclu sur ces mots : « Il nous appartient maintenant de tenter d’apporter une réponse bruxelloise aux différentes questions que pose la reconnaissance du métier de garde à domicile. Ce travail se fera en lien avec les résultats de l’étude-programmation. Les conclusions de cette journée de réflexion sur la reconnaissance de la garde à domicile seront également à l’agenda du groupe de travail personnes âgées de la CIM Social-santé. »

© E.Huytebroeck 2009 || contenu géré avec SPIP | graphisme Quentin Dal | animation L'Enclume | un site Vivao