Description de l'animation de ce site Aller au menu Aller aux thèmes Aller au texte
13 avril 2011

Pensionnat Jules Lejeune : un espace de vie à la lisière de la Forêt de Soignes

Ce lundi 11 avril, la Ministre Evelyne Huytebroeck était invitée à rendre visite au pensionnat Jules Lejeune situé à Wezembeek-Oppem. Ce service de 36 places, agréé dans le cadre des services d’accueil et d’aide éducative (SAAE), organise un accueil collectif à court, moyen ou long terme pour des jeunes de 12 à 18 ans lorsque leur famille se trouve en difficulté pour poursuivre leur éducation.

JPEG - 27.8 ko
La Ministre Huytebroeck en visite au pensionnat Jules Lejeune

Ce séjour peut avoir un objectif d’observation et d’évaluation diagnostique ou viser, par un travail dans la durée, la réintégration familiale ou l’apprentissage à la vie en logement autonome. "A 18 ans ces jeunes doivent être prêts pour l’autonomie. A la différence d’autres jeunes, ici ils n’ont pas le choix… alors on les prépare au maximum" explique le chef éducateur. Les locaux, bien qu’un peu vétustes, sont accueillants et entourés d’un grand jardin. Quelques initiatives - installation d’une salle de sport, aménagement d’un "home cinéma" - ont été prises par les éducateurs et les jeunes pour égayer quelque peu leur séjour.

Au terme de ce placement, une guidance familiale peut être mise en œuvre, visant la réintégration au sein du milieu de vie du mineur. Une guidance psycho-sociale peut également être développée pour les jeunes qui ont fait le choix de vivre en appartement individuel. Mais bien souvent c’est un parcours difficile qui attend ces jeunes : se loger à Bruxelles tout en poursuivant éventuellement des études, avec pour seule rentrée financière, le revenu du CPAS… Les éducateurs sont eux-mêmes confrontés à ces contraintes quand il s’agit d’accompagner les jeunes dans leur projet d’autonomie.

L’équipe du pensionnat Jules Lejeune, entourée de nombreux partenaires présents lors de la visite tels que SOS Enfants ULB ou le CHU Saint-Pierre, mène actuellement une réflexion autour de la prise en charge des mineurs auteurs d’abus sexuel. Une problématique particulière sur laquelle ils ont voulu attirer l’attention de la Ministre et qui nécessite des réponses spécifiques.

© E.Huytebroeck 2009 || contenu géré avec SPIP | graphisme Quentin Dal | animation L'Enclume | un site Vivao