Description de l'animation de ce site Aller au menu Aller aux thèmes Aller au texte
21 septembre 2012

Vienne a accueilli la conférence ministérielle sur le vieillissement

Cette semaine, se tenait, à Vienne, la Conférence ministérielle de l’ONU sur le vieillissement. Une problématique qui mérite une attention grandissante tant l’allongement du temps de vie des individus est un défi majeur auquel nos sociétés doivent faire face.

Evelyne Huytebroeck, en tant que Ministre bruxelloise de l’Aide aux personnes, y représentait la Belgique. Dans son discours à l’attention de ses collègues ministres, elle a notamment évoqué les différents plans stratégiques mis en place dans notre pays.

La Ministre a également tiré ce constat : « La perte d’autonomie et la désorientation fragilisent la personne âgée d’une telle manière qu’elle voit au fil du temps sa capacité citoyenne se déliter. Ne pouvons-nous pas considérer que notre société engendre une certaine maltraitance auprès des personnes âgées en les excluant de la vie "publique", en les tenant en marge de notre société ou en les infantilisant ? Redonner aux personnes âgées leur place au sein de la société en tant que citoyen à part entière est l’acte de bientraitance que tout un chacun peut poser au quotidien. Mais ce n’est pas chose aisée et cela nécessite une transformation globale de la société. »

Evelyne Huytebroeck a également insisté sur la question du logement : « Celle-ci est souvent un peu délaissée alors que c’est une condition fondamentale pour permettre aux personnes âgées de rester, si elles le souhaitent, chez elles. Nous voyons qu’en Belgique, un certain nombre de personnes âgées ne trouvant plus de logements accessibles financièrement, sont « placées » en maison de repos. Il faut éviter ce genre de situations, en rendant les logements plus adaptables mais aussi plus accessibles financièrement. Il faut aussi offrir une diversité dans les types de logements : nous essayons en Belgique de développer des résidences-services publiques, des maisons solidaires ou communautaires. Nous devons, pour chaque nouveau projet de logements, avoir à l’esprit d’y développer un logement spécifique pour personnes âgées ».

En Belgique, des initiatives ont également prises dans le cadre de l’année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle. Evelyne Huytebroeck s’en est félicité : « Certaines entités en Belgique ont lancé des appels à projets intergénérationnels, avec un résultat très satisfaisant. À Bruxelles, plus de trente projets ont été rentrés, suite à un appel à projets visant à octroyer un budget de 3000 euros aux groupes intergénérationnels composés de personnes âgées et de plus jeunes. Les projets et le financement doivent être portés par le groupe lui-même, qui peut être accompagné par des professionnels. Les projets sont divers et concernent aussi bien des infrastructures dans des lieux publics que des échanges culturels, d’histoires et d’expériences partagées. Ce dynamisme est très encourageant pour la suite du travail que les autorités publiques mènent pour la citoyenneté des personnes âgées.

Et de conclure avec ce message fort : « Respecter la dignité des personnes âgées et l’ensemble de leurs droits malgré les pertes d’autonomie, n’est-ce pas aussi un appel au respect de la citoyenneté de chacun à travers les différentes générations ? Dans le cadre de l’année européenne, c’est un message que la Belgique a à cœur de porter »

© E.Huytebroeck 2009 || contenu géré avec SPIP | graphisme Quentin Dal | animation L'Enclume | un site Vivao