Description de l'animation de ce site Aller au menu Aller aux thèmes Aller au texte
13 novembre 2012

Le dispositif hivernal est prêt à Bruxelles

L’hiver approche à grand pas. Tout est fin prêt pour lancer le plan hivernal pour les personnes sans-abris de la Région de Bruxelles-Capitale. Celui-ci entrera en vigueur ce jeudi 15 novembre.

Evelyne Huytebroeck et Brigitte Grouwels viennent de confirmer la décision du jeudi 6 septembre du Collège réuni de la Commission communautaire commune concernant l’accueil hivernal. Les deux ministres ont également approuvé la convention avec l’asbl Samusocial. Cette convention règle le dispositif hivernal 2012-2013 de la Région de Bruxelles-Capitale.

Comme l’année dernière, c’est l’asbl Samusocial qui a été chargée de l’organisation du dispositif hivernal pour les sans-abris.

C’est la deuxième fois dans l’histoire du dispositif hivernal de la Région de Bruxelles-Capitale, que la collaboration entre le Collège réuni de la COCOM et l’opérateur le Samusocial est réglée par une convention. Dans cette convention sont repris les engagements des uns et des autres concernant la définition du public cible, les missions d’accueil, l’information, le travail en réseau et le financement du dispositif.

Le montant total pour le dispositif est de 1 million d’euros pour l’organisation de maximum 400 places du 1er novembre 2012 jusqu’au 31 mars 2013.

Les 400 places sont réparties dans un bâtiment acheté par le CPAS de Bruxelles, dans un bâtiment de l’asbl-même et, comme l’année passée, dans des locaux mis à disposition par le CPAS de Woluwé-Saint-Lambert. Pour rappel, en 2004-2005, le nombre de places était de 45. Il a donc été quasiment multiplié par 10 en 8 ans.

Le montant de 1 million d’euros, identique à celui de l’année dernière, est aussi à souligner. A titre de comparaison, il n’était que de 92.000,00 euros à l’hiver 2004-2005.

Les ministres Huytebroeck et Grouwels ainsi que le président du Samusocial, Yvan Mayeur, se réjouissent : « Cette année plus que jamais, tout est en place pour que l’accueil de nuit des personnes sans-abris de la Région de Bruxelles-Capitale soit organisé dans les meilleurs conditions ». Ils se félicitent également de la bonne collaboration avec le pouvoir fédéral qui a permis que le dispositif soit fin prêt pour faire face à la rudesse de l’hiver. Grâce à cette collaboration, 300 lits supplémentaires seront proposés, en cas de besoin, dans le bâtiment de l’ONEM, situé chaussée de Charleroi, à Saint-Gilles. En cas de situation exceptionnelle, 200 autres lits pourraient même y être ajoutés. Au total, la capacité maximale d’accueil de nuit pour les personnes sans-abris s’élève donc à 900 places dans la Région de Bruxelles-Capitale.

© E.Huytebroeck 2009 || contenu géré avec SPIP | graphisme Quentin Dal | animation L'Enclume | un site Vivao