Description de l'animation de ce site Aller au menu Aller aux thèmes Aller au texte
9 juillet 2013

Visite à l’établissement de défense sociale de Paifve

Ce lundi 8 juillet 2013, Evelyne Huytebroeck, Ministre en charge de l’aide aux détenus a visité l’Etablissement de Défense Sociale (EDS) de Paifve. A mi-chemin entre un régime pénitentiaire typique et la vie dans un hôpital psychiatrique, cet établissement unique en son genre accueille les personnes ayant commis un délit ou un crime mais qui ont été reconnues irresponsables de leur acte par une juridiction. L’exécution de cette mesure de sûreté indéterminée dans le temps est confiée à un organe administratif : la Commission de défense sociale composée d’un magistrat, d’un avocat et d’un médecin. Elle est chargée de se tenir informée de l’état de l’interné au cours de son internement et décide de la libération ou non de l’interné. L’EDS compte actuellement 208 lits. La surpopulation n’est pas admise au sein de cet établissement mais les listes d’attente sont longues et les candidats potentiels attendent en prison !

Après une présentation de l’institution, Evelyne Huytebroeck, accompagnée de la directrice et d’une psychologue de l’établissement ainsi que du responsable et de la coordinatrice locale du Service d’Aide aux Détenus (SAD) de Liège I, est partie à la rencontre des internés. Ils sont enfermés dans leur chambre la nuit et pendant la pause de midi mais vivent ensemble le reste de la journée. La Ministre a pu se rendre compte de la vie quotidienne des personnes qui séjournent à Paifve et assister à différentes activités qui s’y déroulent (art-thérapie, horticulture, ateliers, etc.)

La Ministre a également pu constater que le SAD de Liège I a investi les lieux au grand bonheur de la direction de l’établissement. Une coordinatrice locale, véritable interface entre la direction de l’EDS et les services extérieurs, travaille désormais à plein temps au sein des murs. Elle coordonne l’ensemble des activités socio culturelles proposées par les services extérieurs à l’intérieur de l’établissement (atelier d’écriture, groupe de paroles, cours d’alphabétisation, horticultures, cultes, etc.) et assure également la mission-lien entre l’enfant et son parent interné afin de rétablir ou de maintenir le lien familial.

© E.Huytebroeck 2009 || contenu géré avec SPIP | graphisme Quentin Dal | animation L'Enclume | un site Vivao