CR@CS n°4 - Ajustement budgétaire 2011, Formation en école de devoirs

Ajustement budgétaire : un million d’euros en plus pour le secteur Jeunesse

Après plusieurs semaines de débats budgétaires intenses, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles vient d’adopter son feuilleton d’ajustement budgétaire 2011. Cet ajustement permet de dégager des moyens importants pour le secteur Jeunesse.

> Un détaché pédagogique par OJ… En route, 66 !

Ces moyens, pour une grande part, permettent une augmentation substantielle du nombre de détachés pédagogiques affectés au secteur des Organisations de jeunesse. Ce ne sont pas moins de 800.000 euros qui prolongent ainsi les efforts du Gouvernement visant l’application du décret OJ du 26 mars 2009.

En effet, ce sont en tout plus de 20 postes supplémentaires qui ont été dégagés par rapport à ceux qui étaient occupés jusqu’ici. De quoi contenter chacune des organisations agréées et faire appliquer l’article 66 du décret qui permettra, à terme, la mise à disposition gratuite d’un détaché pédagogique par OJ.

Voici donc une excellente nouvelle pour un secteur de la jeunesse qui, depuis plus de 20 ans, a vu la question du détachement pédagogique créer des tensions et miner les élans les plus constructifs.

> Plan Jeunesse et projets transversaux

Cinquante mille euros sont également affectés au Plan jeunesse et aux projets de collaboration transversale Jeunesse/Aide à la jeunesse, notamment en prévision des travaux d’élaboration des mesures du Plan qui s’annoncent pour les mois qui viennent.

> Soutien aux Centres de jeunes

Enfin, 200.000 euros sont dégagés pour renforcer le soutien à l’action associative des Centres de jeunes et à la formation des animateurs volontaires de jeunesse.

Ce remaniement budgétaire permet donc d’accroître de plus d’un million d’euros le soutien aux politiques de citoyenneté sociale et culturelle des jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ecole des devoirs : la professionnalisation se renforce encore !

La qualité de l’accueil des enfants en Fédération Wallonie-Bruxelles est un élément central des politiques qui s’y rapportent. A l’instar des Centres de vacances et de l’Accueil extrascolaire, le secteur des Ecoles de devoirs tend à se professionnaliser depuis déjà plusieurs années. Cette professionnalisation se traduit notamment par la mise en place de plans de formation au sein des structures. Les besoins identifiés portent tant sur la formation de base que sur la formation continue des animateurs et des coordinateurs en écoles de devoirs.

Depuis 2008, un groupe de travail associant le secteur Jeunesse et l’administration a planché sur l’élaboration d’un projet pilote de formation qui, aujourd’hui, a été transcrit dans un arrêté réglementaire du Gouvernement. Fruit d’un long travail de concertation, ce texte est soumis ce jeudi 23 juin 2011 pour sa seconde et dernière lecture au Gouvernement qui devrait l’approuver et donner ainsi un feu vert à son entrée en vigueur.

Conformément à la loi, vous détenez sans restriction le droit de demander la modification ou la suppression de vos données personnelles en utilisant le lien d'abonnement / désabonnement ci-dessus ou en vous adressant par courrier au cabinet de la Ministre Evelyne Huytebroeck, rue du Marais 49-53, 1000 Bruxelles.